Logo de la ville de Strasbourg: eurométropole, capitale européenne

Mai

calendrier-interreligieux-mai

TOLÉRANCE, GÉNÉROSITÉ ET DIGNITÉ POUR LES RÉFUGIÉS

L’année 2016 a été marquée par la continuation des flux de migrants et de réfugiés arrivant en Europe. Nous avons tous vu des images émouvantes des naufrages dans la mer Méditerranée et des conditions atroces dans des camps informels aux frontières européennes, tels que « la Jungle » de Calais. Ces images devraient inspirer une forte compassion pour ceux qui, pour diverses raisons, ont décidé d’entreprendre de longs et dangereux trajets afin de pouvoir vivre en paix, ou d’avoir tout simplement une meilleure vie, parmi nous en Europe. Pourtant, au cours de l’année, nous avons assisté à la construction des murs le long des frontières, à un discours politique de plus en plus négatif, et à la montée de la xénophobie et des crimes motivés par la haine.

Heureusement, les valeurs de tolérance et de générosité, qui sont primordiaux au Conseil de l’Europe, se sont manifestées dans les efforts qu’ont fait les communautés les plus touchées d’accueillir les nouveaux arrivés, dans les messages d’espoir de nos responsables religieux de toutes confessions, et dans la mobilisation de la société civile européenne pour défendre les droits fondamentaux des migrants et des réfugiés. C’est avec cet esprit d’ouverture et le dialogue interreligieux que nous combattrons ensemble les préjugés et construirons une société solidaire et intégrée.

En 2017, il est donc plus important que jamais de continuer à travailler ensemble pour faire en sorte que ceux qui arriveront en Europe soient accueillis dans la dignité et le respect. Nous devons nous opposer fermement à tous ceux qui nous disent qu’il faut restreindre les droits de l’Homme des migrants et des réfugiés, car l’humanité de notre continent se mesure à la manière dont nous nous comportons envers les plus vulnérables dans notre société.

tomáš bo.cek

Représentant spécial du Secrétaire Général du Conseil
de l´Europe sur les migrations et les réfugiés